home » multimedia » foto » Indignados, un anno dopo in plaza Catalunya

Indignados, un anno dopo in plaza Catalunya

16 May 2012versione stampabile

One Response to Indignados, un anno dopo in plaza Catalunya

  1. Tuanny

    5 June 2012 at 17:23

    Lettre de soutien e0 Monsieur Beppino Englaro.Monsieur, nous vous anssreods toute notre sympathie et vous assurons de notre soutien dans votre de9marche pour libe9rer votre fille de la prison de son corps.Par amour pour Eluana, vous bravez avec dignite9 et de9termination l’adversite9. Ceci vous honore et donne la juste mesure de l’abne9gation dont vous faites preuve e0 son e9gard. Nous avons traverse9 les meames e9preuves que les vf4tres et savons les souffrances inflige9es aux corps de nos enfants. Notre pays, la France, s’est dote9e en avril 2005 d’une loi qui porte le nom de son auteur : ab la loi Le9onetti bb. Celle-ci permet d’arreater l’alimentation et l’hydratation dans des cas de coma ve9ge9tatif irre9versible ou en phase finale de maladies incurables e0 la demande re9ite9re9e des patients. La loi pre9voit paralle8lement un accompagnement palliatif en attendant la survenue de la mort. Nous avons demande9 son application au cas notre fils Herve9, qui e9tait dans un coma ve9ge9tatif irre9versible pendant 8 ans bd. Apre8s 14 mois de combat pour vaincre les re9ticences des me9decins notre requeate a abouti. Notre fils est de9ce9de9 au bout de 6 jours d’agonie atroce, sans aucune se9dation, car les me9decins ont eu peur qu’il meurt trop rapidement et craignaient des poursuites judiciaires. Ainsi, cette loi, constitue une avance9e, mais porte en elle le germe de tel drame humain. En effet, l’euthanasie est interdite en France et la frontie8re entre le licite (laisser mourir) et l’illicite (faire mourir) est tre8s te9nue.Le coma ve9ge9tatif irre9versible n’est ni la vie, ni la mort, ni le repos du corps soumis au re9tre9cissement du squelette, aux escarres, aux suffocations et aux re9gurgitations permanentes. Cela ne peut eatre la volonte9 de Dieu, car Dieu est amour et, si sa volonte9 avait e9te9 respecte9e, nos enfants seraient morts dans la paix de l’e2me depuis longtemps. Cette torture est due aux progre8s de la technologie me9dicale non accompagne9e de prise de conscience e9thique, e0 l’inte9grisme des 3 religions monothe9istes et e0 l’aveuglement des donneurs de lee7ons.Nous vous sommes reconnaissants, Monsieur, de contribuer par votre pugnacite9 e0 instaurer le de9bat sur l’euthanasie dans votre pays et au-dele0 des frontie8res de l’Italie.Tre8s cordialement, Paul et Danie8le.